"Coup de pouce" à mon vélo

Dimanche 09 mai 2021 - Catégorie : Tronche de vie

Quand un programme d'aide national disparaît à cause d'un SMS et double la facture

En 2020, le gouvernement, au travers d'Alvéole, a lancé le Coup de Pouce vélo. Une prime de 50€ pour effectuer une révision ou des réparations sur son vélo afin de promouvoir l'usage du vélo.

Le dispositif fût prolongé à 2 reprises jusqu'au 31 mars 2021.

Il se trouve que j'ai un vélo depuis août 2019 et qu'il avait bien besoin d'une petite révision. Je décide donc de l'amener chez un réparateur partenaire d'Alvéole en date du 29 mars 2021 avec la garantie d'une fin de réparation avant le 31 mars 2021 (nécessaire pour bénéficier de la prime).

Tout se passe bien, le vélo est réparé et la semaine suivante n'ayant pas de nouvelles, je contactes l'atelier. Le vélo est prêt depuis la semaine dernière, j'aurais dû recevoir un SMS pour m'en informer, pas grave, je vais donc chercher mon vélo.

Image d'illustration - Piste cyclable

Ah oui, mais non!

Parce que ce SMS que j'aurais dû recevoir venait de la plateforme Alvéole et devait contenir un code à 6 chiffres. Sans ce code, pas de prime. Donc l'atelier, très gentil, contact par e-mail Alvéole pour résoudre le problème. Leur réponse? C'est passé le 31 mars, donc nope.

Je me suis un peu énervé de lire ce genre de réponse et j'ai donc pris le taureau par les cornes et j'ai écris à toutes les adresses e-mails que j'ai trouvé chez Alvéole. Et j'ai obtenu une réponse, complétement à côté de la plaque bien sûr, qui avait l'air de dire que les problèmes entre moi et l'atelier, c'est pas leur problème à eux... Oui sauf que c'est un problème avec vous...

Depuis donc plus d'un mois, mon vélo est comme neuf chez un réparateur avec une facture dont 50% devrait être pris en charge par une prime dont j'ai le droit. Mais du coup, j'ai pas les moyens de payer cette facture à 100%, merci les aides de l'État...

Photo par Phil Hearing.